Passer au contenu principal
Finaliste

Verre à bascule

Le verre à bascule permet d'informer et de signaler, aux personnes déficientes visuelles, lorsque le verre est plein sans avoir à mettre son doigt pour sentir et déterminer le niveau de l'eau.

  • Usage actuel / le doigt dans le verre

  • Croquis de recherches

  • Recherches par la maquettes

  • Sketchs aboutis

  • CAD 1

Ce qu'il fait

Le verre à bascule permet d'informer et de signaler, aux personnes déficientes visuelles, lorsque le verre est plein sans avoir à mettre son doigt pour sentir et déterminer le niveau de l'eau.


Votre source d'inspiration

En travaillant comme bénévolat chez les Auxiliaires des Aveugles, à Paris, j'ai pu constater que les personnes déficientes visuelles mettaient leur doigt dans le verre pour jauger le niveau d'un liquide (eau, vin, autres boissons). Anecdote : Un jour Michelle, mal voyante, m'a proposé un verre d'eau. J'ai accepté, mais heureusement que je ne suis pas hypocondriaque, car elle avait mis son doigt dans mon verre pour situer le niveau de l'eau, et ne pas faire déborder le liquide. Ainsi, j'ai voulu axer ma recherche sur le verre. Comment vérifier le niveau d'un liquide lorsque nous sommes déficients visuels sans y mettre son doigt ?


Comment ça marche

Le parti pris du projet est de créer un DESIGN POUR TOUS. Le verre est utilisable par les personnes déficientes visuelles mais aussi par des personnes valides. Je me suis inspiré du principe du culbuto et je me suis donc intéressé aux vecteurs de force. J'ai travaillé sur l'épaisseur du verre pour créer un rapport de force et d'équilibre lorsque nous remplissons le verre d'un liquide. Le dessous du verre est composé de deux faces. Lorsque nous ajoutons du liquide, le verre bascule (grâce au volume du liquide) sur une face, ce qui signifie qu'il est plein.


Processus de conception

J'ai tout d'abord, effectué des essais de recherches avec de l'argile pour définir un volume et l'angle d'inclinaison. Puis j'ai développé plusieurs pistes d'équilibre (avec et sans poignée). Je suis ensuite passé par l'impression 3D où le verre ne basculait pas, car l'angle n'était pas correct. Le diamètre supérieur du verre était, également, trop petit. Ce n'était pas ergonomique à la prise en main et à la dégustation, car le nez touchait la paroi du verre. Donc, j'ai amélioré certain détails. J'ai choisi les dimensions d'un encombrement d'un verre standard. Cependant, en faisant tester mon produit à des personnes déficientes visuelles, je me suis rendu compte que je devais indiquer le sens de l'objet et la prise en main. Pourquoi ? Parce que sans cette information, le produit est moins intuitif et le risque de débordement est augmenté. Donc pour signaler la prise en main, j'inscris une sérigraphie dépolie sur le verre. Grâce au touché, l'usager arrive a distinguer l'emplacement de la main avant remplissage.


En quoi est-il différent ?

Sur le marché actuel, aucun contenant n'a été fait pour aider les aveugles à remplir un verre. Pour doser un liquide, il existe des balances vocales ou des cuillères doseuses généralement. Je propose un verre autant utilisable par les aveugles, les mal voyants que les personnes valides. Ceci, pour ne pas créer de produit spécialisé pour un handicap et de les mettre au même niveau social.


Plans pour l'avenir

Je compte développer mon projet. Je souhaiterais développer un verre "anti-brûlure" pour des liquides chauds (thé, café, chocolat chaud...). Cela permettrait à l'usager de ne pas se brûler lors de la prise en main. Je pense à plusieurs pistes émergentes, comme un verre à doubles parois, un matériau ou revêtements aux caractéristiques thermiques. De plus, je souhaiterais également, développer différents volumes et créer, peut être, une gamme. (par exemple, un volume d'une tasse à café, à thé, un verre d'eau, un verre à vin...).


Récompenses

-


Fin du contenu principal. Revenir en haut du contenu principal.